skip to content

Liste de toutes les questions

Liste de toutes les questions

Anneaux olympiques et autres attributs olympiques

  • Puis-je utiliser les anneaux olympiques ?
    • Les anneaux olympiques sont la propriété exclusive du Comité International Olympique (CIO). Ils sont une marque protégée dans le monde entier et ne peuvent pas être utilisés sans l'accord préalable écrit du CIO.

      Il s'agit donc tout d'abord de formuler une demande aussi détaillée que possible, à adresser à legal@olympic.org en indiquant obligatoirement :

      • Qui fait la demande : nom, prénom, adresse complète, n° de téléphone et/ou de fax, adresse électronique. Institution, organisme, firme commerciale, musée ou personne privée.
      • Quels sont les contenus concernés (textes, images, films)
      • Quelle utilisation sera faite des contenus : usage privé (aucune diffusion), travail scolaire, animations de groupe, exposition, production/diffusion.

      En savoir plus:

  • Quelle est la signification des anneaux olympiques ?
    • Le symbole olympique se compose de cinq anneaux entrelacés de dimensions égales, employés seuls, en une ou cinq couleurs qui sont, de gauche à droite, le bleu, le jaune, le noir, le vert et le rouge. Le symbole olympique (les anneaux olympiques) exprime l'activité du Mouvement olympique et représente l'union des cinq continents et la rencontre des athlètes du monde entier aux Jeux Olympiques.

      Mais attention, il est faux de dire que chacune des couleurs est associée à un continent précis ! En fait, lorsque Pierre de Coubertin crée les anneaux en 1913, les cinq couleurs associées au fond blanc représentent les couleurs des drapeaux de tous les pays à cette époque sans exception.

  • Quelles sont les propriétés olympiques ?
    • Les propriétés olympiques sont:

      • Le symbole olympique (anneaux)
      • Le drapeau olympique
      • La devise olympique
      • L'hymne olympique
      • Les identifications olympiques (y compris, mais sans s'y restreindre, « Jeux Olympiques » et « Jeux de l'Olympiade »)
      • Les désignations olympiques
      • Les emblèmes olympiques
      • La flamme et les flambeaux (torches) olympiques

      Le Comité International Olympique (CIO) détient tous les droits sur les propriétés olympiques.

      En savoir plus:

  • Quelle est la devise olympique ?
    • La devise olympique se compose de trois mots latins :

      Citius - Altius - Fortius. Ce qui signifie : Plus vite - Plus haut - Plus fort.

      C’est le prêtre dominicain Henri Didon qui est le premier à exprimer ces mots lors de la cérémonie d’ouverture d’une épreuve sportive scolaire en 1881. Pierre de Coubertin, présent ce jour-la, les adopte pour en faire la devise olympique. Il estime qu’ils expriment les aspirations du Mouvement olympique non seulement dans son sens sportif et technique, mais aussi d’un point de vue moral et éducatif.

      La devise olympique est une propriété olympique.

  • Qui a composé l'hymne olympique ?
    • La musique de l'hymne olympique a été composée par Spiros Samaras, sur des paroles de Kostas Palamas, pour les premiers Jeux à Athènes en 1896. Ensuite, différentes compositions musicales sont venues enrichir les cérémonies d'ouverture. En 1958 à Tokyo, la Session du CIO décide que la composition de Samaras/Palamas soit dorénavant l'hymne officiel à partir des des Jeux de 1960 (Squaw Valley et Rome).

      L'hymne olympique est une des propriétés olympiques:

  • Est-il possible d'obtenir un drapeau olympique ?
    • Le drapeau olympique est une des propriétés olympiques. Son usage est réservé aux Jeux Olympiques. Malheureusement, il ne peut donc pas être mis à disposition du public.

      En savoir plus:

  • Qu'est-ce que le relais de la flamme ?
    • Quelque mois avant l’ouverture des Jeux Olympiques, une flamme est allumée à Olympie, en Grèce. Ce lieu rappelle le lien entre les Jeux Olympiques de l'Antiquité et les Jeux modernes. Depuis ce point de départ, la flamme est relayée durant plusieurs semaines jusqu’à la ville hôte des Jeux, principalement par des coureurs à pied, mais également par d’autres modes de transport.

      Tout au long du parcours, la flamme annonce les Jeux Olympiques et transmet un message de paix et d’amitié aux peuples. Le relais de la flamme prend fin lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques. Le dernier relayeur (ou parfois les derniers relayeurs) fait son entrée dans le stade et allume la vasque avec la flamme olympique. Les Jeux peuvent commencer !

      En savoir plus:

  • Qui a créé le symbole des anneaux olympiques ?
    • Les anneaux apparaissent pour la première fois en 1913 sur l'en-tête d'une lettre écrite par Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux Olympiques modernes. Ils sont dessinés et coloriés de sa main.

      Dans un extrait de la Revue Olympique d'août 1913, il affirme que "Ces cinq anneaux représentent les cinq parties du monde désormais acquises à l’Olympisme et prêtes à en accepter les fécondes rivalités. De plus les six couleurs ainsi combinées reproduisent celles de toutes les nations sans exception".

      En savoir plus:

  • De quand date le premier relais de la flamme olympique ?
    • Pour les Jeux d'été, le premier relais de la flamme olympique remonte à 1936. Reprenant l'idée des courses aux flambeaux de la Grèce antique, Carl Diem, secrétaire général du comité d'organisation des Jeux de Berlin, propose qu'une flamme soit allumée à Olympie pour être ensuite relayée jusqu'à Berlin. Cette année là, plus de 3000 athlètes originaires de sept pays participent au relais.

      Pour les Jeux d'hiver, le premier relais de la flamme date des Jeux d'Oslo en 1952. Il ne commence pas à Olympie, en Grèce, mais dans la vallée de Morgedal en Norvège. C'est seulement à partir de 1964 aux Jeux d'Innsbruck que le relais démarre depuis Olympie.

      En savoir plus:

  • Quel est le parcours du relais de la flamme olympique de Rio 2016 ?
    • Après le traditionnel allumage de la flamme olympique le 21 avril à Olympie en Grèce, lieu d'origine des Jeux Olympiques de l'Antiquité, le relais de la flamme de Rio 2016 traversera le Brésil durant 95 jours à partir du 3 mai.

      Au Brésil, la flamme olympique parcourra 20 000 kilomètres par la route, 10 000 dans les airs et environ 12 000 personnes se relaieront pour la porter.

      Le relais traversera 329 villes et communes dans les cinq régions du pays et touchera 90 pour cent de la population brésilienne. Il se conclura au stade Maracanã lors de la cérémonie d'ouverture le 5 août.

      En savoir plus :

  • Comment est la torche des JO d’été à Rio en 2016 ?
    • Le concept novateur de la torche de Rio 2016, inspirée de la chaleur des Brésiliens, se présente sous la forme de segments mobiles qui s'étendent verticalement pour révéler les couleurs du Brésil quand la flamme passe d'un relayeur à l'autre. La forme triangulaire de la torche est une allusion aux trois valeurs olympiques d'excellence, d'amitié et de respect, tandis que l'effet flottant des différents segments représente l'effort des athlètes.

      En savoir plus :

  • Quelles sont les mascottes des JO à Rio en 2016 ?
  • Qu’est-ce que l’Olympisme?
    • L'Olympisme est une philosophie vie, exaltant et combinant en un ensemble équilibré les qualités du corps, de la volonté et de l'esprit. Alliant le sport à la culture et à l'éducation, l'Olympisme se veut créateur d'un style de vie fondé sur la joie dans l'effort, la valeur éducative du bon exemple et le respect des principes éthiques fondamentaux universels.

      Le Mouvement olympique a pour but de contribuer à un monde pacifique et meilleur en éduquant la jeunesse par le sport pratiqué sans discrimination d'aucune sorte, dans l'esprit olympique qui exige la compréhension mutuelle, l'esprit d'amitié, la solidarité et le fair-play.

      L’olympisme en action comporte six activités :
      Sport pour tous, le sport pour la paix, le développement par le sport, femme et sport, l’éducation par le sport, le sport et l’environnement.

      En savoir plus :

  • Quelles sont les valeurs de l'Olympisme ?
    • Les trois valeurs de l'Olympisme sont l'excellence, l'amitié et le respect. Elles constituent la base sur laquelle le Mouvement olympique fonde ses activités de promotion du sport, de la culture et de l'éducation en vue d'un monde meilleur.

  • Quelle est la maxime du Mouvement olympique ?
    • "L’important dans la vie n'est point le triomphe mais le combat; l’essentiel ce n'est pas d’avoir vaincu, mais de s’être bien battu."

      Inspirée des paroles de l'évêque de Pennsylvanie Ethelbert Talbot, Pierre de Coubertin prononce cette phrase sous une forme modifiée pour la première fois lors d'une réception tenue par le gouvernement britannique le 24 juillet 1908. Elle deviendra la maxime du Mouvement olympique.

  • Qu'est-ce que la Charte olympique ?
    • "La Charte olympique est la codification des Principes fondamentaux de l’Olympisme, des Règles et des Textes d’application adoptés par le Comité International Olympique (CIO). Elle régit l’organisation, les actions et le fonctionnement du Mouvement olympique et fixe les conditions de la célébration des Jeux Olympiques."

      Les principes fondamentaux de la Charte olympique s'appuient sur un document écrit à la main par Pierre de Coubertin vers 1898. La première édition a été publiée en 1908 sous l'intitulé "Comité International Olympique - Annuaire". Par la suite, la Charte olympique a connu bien d'autres appellations dont celle de "Règles Olympiques" avant de prendre définitivement le nom de Charte olympique en 1978.

      En savoir plus:

  • Si vous n'avez pas trouvé de réponse dans les FAQ, posez votre question
  • Voir plus de questions (14)

    Sports, programme et résultats

  • Quels sports sont au programme des prochains Jeux ?
  • Le programme olympique comporte des sports, des disciplines et des épreuves, quelle est la différence ?
    • Le sport est la pratique régie par les Fédération Internationales (FI).
      Une discipline est une branche d'un sport comportant une ou plusieurs épreuves.
      Une épreuve est une compétition dans un sport ou dans une de ses disciplines qui a abouti à un classement.

      Ainsi, si le ski est un sport, le ski de fond, le ski alpin, le snowboard, le saut à ski ou encore le combiné nordique sont des disciplines. Et si le ski alpin est une discipline, le super-géant, le slalom géant, le slalom et le combiné sont des épreuves du ski alpin.

      En savoir plus:

  • Où trouver les médaillés et les résultats des Jeux Olympiques ?
    • Vous pouvez trouver tous les médaillés ainsi que les résultats des dernières éditions des Jeux sur notre site à ce lien.

  • Comment un sport peut entrer au programme des Jeux Olympiques ?
  • Quelles récompenses reçoivent les vainqueurs aux Jeux Olympiques ?
  • Quelle est la condition pour qu'un sport soit reconnu par le CIO ?
  • Qui est responsable des règles relatives à la pratique d’un sport olympique ?
  • Où ont lieu les prochains Jeux Olympiques ?
  • Quelles sont les dernières nouveautés au programme des Jeux d'hiver ?
    • Les épreuves suivantes ont été ajoutées au programme olympique de PyeongChang 2018 :

      • le double mixte en curling (homme et femme)
      • le patinage de vitesse départ groupé (homme et femme)
      • l'épreuve par équipes entre nations en ski alpin (homme et femme)
      • le Big Air en snowboard (homme et femme) 

      Ces modifications ont été approuvées par la commission exécutive du CIO (CE) en juin 2015. En accord avec la Fédération Internationale de Ski (FIS), la CE a également décidé de retirer le slalom parallèle en snowboard (H/F).

      Ces changements traduisent l'évolution permanente du programme olympique d'hiver et s'appuient sur le succès des récentes éditions des Jeux. Ils s'inscrivent également dans le droit fil des réformes engagées dans le cadre de l'Agenda olympique 2020, lesquelles entendent assouplir le programme des Jeux Olympiques.

      En savoir plus:

  • Quelles sont les dates des Jeux à Rio en 2016?
  • A quelles dates ont lieu les différentes compétitions des Jeux Olympiques à Rio en 2016 ?
  • Combien de pays et d’athlètes participent aux Jeux Olympiques de Rio 2016 ?
    • Le Comité International Olympique (CIO) invite tous les Comités Nationaux Olympiques (CNO) à prendre part aux Jeux Olympiques une année avant la cérémonie d'ouverture des Jeux.

      Environ 10'500 athlètes sont attendus aux Jeux Olympiques à Rio (du 5 au 21 août 2016).

      Les systèmes de qualification sont définis par le CIO avec chacune des Fédérations Internationales de sports (FI). Ces dernières organisent également les épreuves de qualification.

      Ce sont les CNO qui inscrivent les athlètes aux Jeux et décident comment allouer les places disponibles pour leurs athlètes et équipes, en particulier si le nombre d'athlètes qualifiés excède le quota à disposition.

      Les CNO sont susceptibles de publier des informations sur les athlètes déjà qualifiés sur leur site Internet.

      Ce processus de qualification et d'inscription se termine quelques jours seulement avant l'ouverture du village olympique. Le nombre exact d'athlètes par pays ayant participé sera définitif après les Jeux seulement.

      A l'approche et pendant les Jeux, nous vous suggérons de consulter régulièrement le site internet du comité d'organisation de Rio 2016 (Athlètes / Pays) pour des informations sur les participants et leurs résultats.

       En savoir plus :

  • Où se situent les sites de compétitions des Jeux d'été à Rio en 2016 ?
    • La majorité des épreuves ont lieu dans la zone de Barra qui accueille 22 disciplines sur 12 sites de compétition. Les épreuves dans les 20 autres disciplines se déroulent sur 18 sites répartis entre les zones de Copacabana, Deodoro et Maracanã. Trois épreuves se tiennent sur deux zones: le cyclisme sur route à Barra et Copacabana, le basketball à Barra et Deodoro et le water polo à Barra et Maracanã. Le tournoi de football se joue dans les villes Brasília, Belo Horizonte, Salvador and Manaus, en plus de Rio.

      En savoir plus:

  • Combien d’athlètes et de pays ont participé aux JO d’hiver à Sotchi en 2014 ?
    • 88 Comités Nationaux Olympiques (CNO) ont participé aux Jeux Olympiques à Sotchi.

      2'780 athlètes ont pris part à cette édition hivernale des Jeux du 7 au 23 février 2014.

      En savoir plus:

  • Quel pays a remporté le plus de médailles aux Jeux de Sotchi 2014?
    • Le CIO n’établit pas de classement par pays, conformément à la Charte olympique (chapitre 5, règle 57).

      Pour connaitre le nombre de médailles remportées par les athlètes de chaque Comité National Olympique (CNO), consultez la page de chaque CNO (choisissez celui qui vous intéresse à cette page) puis voir les sections «médailles Olympiques » et « les plus médaillés » sur la droite de l’écran.

      Vous pouvez également consulter les sites internet de ces CNO.

  • Si vous n'avez pas trouvé de réponse dans les FAQ, posez votre question
  • Voir plus de questions (13)

    Vivre les Jeux de l'intérieur

  • J’aimerais porter la torche aux prochains Jeux Olympiques d’été ou d’hiver, comment faire ?
  • Que doit faire un athlète pour participer aux Jeux Olympiques ?
    • Participer aux Jeux Olympiques représente le rêve de tout athlète et demande beaucoup de volonté ainsi que de longues années d'entraînement.

      Pour y parvenir, l'athlète doit se conformer à la Charte olympique et suivre les règles de la Fédération Internationale (FI) qui régit son sport. Les FI élaborent des règles et organisent des épreuves de qualifications, tandis que le Comité National Olympique (CNO) du pays de l'athlète encadre et soutient l’athlète et a la responsabilité de l'inscrire aux Jeux.

      En savoir plus:

  • Quel est l'âge limite pour participer aux Jeux Olympiques ?
  • Je voudrais faire partie des volontaires aux Jeux Olympiques, que dois-je faire ?
    • Les dizaines de milliers de volontaires contribuent grandement au succès des Jeux Olympiques. Le recrutement de volontaires pour les Jeux est de la responsabilité du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques (COJO). Vous pouvez donc postuler directement auprès du COJO concerné:

      • Le site officiel de PyeongChang 2018 où l'information sera publiée en temps voulu. 
      • Le site officiel de Tokyo 2020 où l’information sera publiée en temps voulu.
  • Où adresser mes questions spécifiques sur les JO d’été à Rio en 2016 ?
    • Pour des questions spécifiques à l'organisation des Jeux à Rio, merci de consulter la foire aux questions sur le site du comité d'organisation:

  • Comment obtenir des billets pour les JO d'été à Rio en 2016 ?
    • Les informations concernant la billeterie (tant pour les personnes résidant ou non au Brésil) sont disponibles sur le site de Rio 2016:

       

  • Où trouver des informations sur l'hébergement et l'accès pour les prochains Jeux Olympiques ?
  • Où vivent les athlètes pendant les Jeux Olympiques ?
    • Pendant les deux semaines que durent les Jeux, les athlètes vivent au village olympique. C’est un complexe résidentiel généralement situé dans le voisinage proche du stade olympique où les athlètes du monde entier et de tous les sports olympiques séjournent ensemble.

      Le village olympique est sûr et confortable. Pendant les Jeux, il pourvoit aux besoins des athlètes et les protège de tout dérangement du monde extérieur. On y trouve bien sûr les logements des athlètes, mais aussi une zone internationale qui regroupe des boutiques, différents services et des installations de détente.

      Lorsque les Jeux sont terminés, le village olympique est généralement transformé en un nouveau quartier d’habitation pour la ville, les logements sont vendus ou loués à la population locale.

      A noter que les athlètes n’ont pas toujours disposé d’un village olympique. Celui des Jeux de 1932 à Los Angeles est considéré comme le premier village olympique moderne officiel.

      En savoir plus:

       

  • J'aimerais travailler pour le Comité International Olympique, comment faire ?
    • Les offres d'emploi et de stages du CIO sont toutes publiées sur le site internet. Elles se trouvent sous la rubrique "Emplois". Les candidatures aux offres disponibles peuvent être soumises en ligne. Les offres spontanées sont exclues.

  • J'aimerais travailler pour un comité d'organisation des Jeux Olympiques, comment faire ?
  • Si vous n'avez pas trouvé de réponse dans les FAQ, posez votre question
  • Voir plus de questions (8)

    Jeux Olympiques de la Jeunesse

  • C’est quoi, les JOJ ?
    • Les Jeux Olympiques de la Jeunesse sont l'événement multisportif suprême pour les jeunes, mais il n'y est pas seulement question de compétition et de performance. Ces Jeux permettent d'apprendre ce qui est important dans la carrière d'un athlète, de rencontrer des gens d'autres cultures et de célébrer les valeurs olympiques que sont l'excellence, l'amitié et le respect. Les Jeux Olympiques de la Jeunesse sont essentiellement centrés sur la compétition, l'apprentissage et le partage.

      Les JOJ ont pour mission de former et d'influencer les athlètes et les jeunes participants pour qu'ils deviennent des ambassadeurs de l'Olympisme, du sport et d'un mode de vie sain et qu'ils jouent un rôle actif dans leur communauté.

      En savoir plus :

  • Quelle est l’origine des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) ?
    • La création des JOJ est l’initiative de l’ancien président du Comité International Olympique (CIO), Jacques Rogge. Son idée a été approuvée unanimement par les membres du CIO lors de la Session de juillet 2007 à Ciudad Guatemala. Les premiers JOJ d'été se déroulent à Singapour en août 2010. Les premiers JOJ d'hiver se tiennent à Innsbruck en janvier 2012.  

      La vision des JOJ est d’inciter les jeunes du monde entier à pratiquer un sport, de les sensibiliser, de les encourager à adopter les valeurs de l’Olympisme et de diffuser le message du Mouvement olympique autour d’eux. 

      En savoir plus :

  • Quelle est la différence entre les Jeux Olympiques (JO) et les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) ?
    • Les JOJ s'adressent aux jeunes athlètes du monde entier âgés de 15 à 18 ans. Tout comme les JO, ils se tiennent tous les quatre ans. Ils ont lieu la même année que les JO, l'édition des JOJ d'été prenant place l'année des JO d'hiver et vice versa. A noter que, suite à l'approbation de l'Agenda 2020 par la Session du CIO en décembre 2014, la tenue des JOJ passera dans le futur à une année non olympique, à commencer par les 4es JOJ d'été qui de 2022 seront reportés à 2023.

      Les JOJ d'été de Nanjing 2014 ont accueilli près de 3'800 jeunes athlètes alors que les JO de Londres 2012 ont réuni plus de 10’500 athlètes.

      Les JOJ d’été et d’hiver durent respectivement 12 et 10 jours alors que les JO peuvent durer jusqu’à 16 jours.

      Le programme des sports repose sur celui des Jeux Olympiques, avec 28 sports pour les Jeux d’été et sept pour les Jeux d’hiver. Par contre, les épreuves diffèrent afin de s’adapter aux tranches d’âges et intérêts des jeunes athlètes. Les JOJ intègrent également un programme culturel et éducatif nommé « Learn & Share » (apprendre et partager).

      En savoir plus:

  • Où et quand ont lieu les prochains Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) ?
  • Quelle est la spécificité des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) ?
    • Les JOJ se caractérisent tout d’abord par leur label « YOG DNA », qui définit l’esprit et l’identité des JOJ. C’est également le label officiel déposé des JOJ, par lequel il se démarque des Jeux Olympiques, tout en gardant le symbole des anneaux olympiques.

      D’un point de vue sportif, les JOJ sont un « laboratoire d’idées » pour les Fédérations Internationales (FI) de sport.
      À travers les JOJ, les FI peuvent innover dans leur sport en proposant de nouvelles épreuves (par exemple des équipes mixtes et internationales, ou une compétition qui associe le BMX et le VTT). Des sports qui ne sont pas au programme ont également l’opportunité d’être présentés dans le cadre du « Sports Lab » (par exemple le skateboard à Nanjing).

      Les JOJ se distinguent aussi à travers les activités du programme « Apprendre et partager » (« Learn & Share » en anglais). Elles proposent à tous les participants des JOJ des animations à travers des ateliers interactifs et des forums autour de cinq thèmes : l’Olympisme, le développement des compétences, bien-être et mode de vie sain, responsabilité et expression.
      Ce programme sert de source d’inspiration pour tous les participants et encourage les jeunes dans leur rôle d’ambassadeurs du sport et de l’Olympisme au sein de leur communauté. 

      De plus, la spécificité des JOJ tient à ses participants. En plus des athlètes, d’autres figures sont tout autant importantes qu’eux. Il s’agit :

      • Des jeunes ambassadeurs : ils ont entre 18 et 28 ans et sont choisis par leur Comité National Olympique (CNO). Tout comme les athlètes et autres participants, ils prennent part aux activités du programme « Apprendre et partager ». Ils doivent assurer la promotion de ces activités auprès des participants aux JOJ et leur mission est de promouvoir les JOJ dans leurs pays et sur les réseaux sociaux.
      • Des athlètes modèles : il s’agit de champions choisis par leur Fédération Internationale (FI) de sport. Ils viennent aux JOJ pour soutenir les jeunes participants, répondre à leurs questions, leur donner des conseils et partager leurs expériences. Ils prennent également part aux activités  « Apprendre et partager ».
      • Des jeunes reporters : ils ont entre 18 et 24 ans et ont débuté ou viennent de terminer des études de journalisme. Ils sont sélectionnés par leur Comité National Olympique (CNO), puis par les associations continentales des CNO. Pour eux, les JOJ sont une occasion unique de recevoir une formation théorique et pratique avec des professionnels, en rapport avec la presse écrite et photographique, radio, télévision et nouveaux médias.
      • Des ambassadeurs : ce sont des sportifs de haut niveau. Leur rôle est de promouvoir les JOJ à travers le monde pendant la phase de préparation des JOJ. Ils sont également présents durant les Jeux. Cliquer ici pour connaître le nom des ambassadeurs des précédentes éditions

      En savoir plus:

  • Comment sont financés les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) ?
    • Le Comité International Olympique (CIO) contribue au financement des JOJ. Il prend en charge les frais de déplacement et d'hébergement des athlètes et officiels d'équipe au village olympique de la jeunesse ainsi que des représentants des Fédérations Internationales (FI) de sport et les représentants du CIO dans les hôtels. Il finance également la production télévisuelle.

      Le comité d'organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse (COJOJ) est lui responsable de la planification, l'organisation et le déroulement des JOJ.

      C'est en revanche à la ville hôte de se charger des améliorations à faire pour les infrastructures et sites sportifs et non sportifs, le cas échéant.

      En savoir plus :

  • Est-ce que la ville organisatrice des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) doit construire de nouvelles infrastructures ?
    • Aucune infrastructure ne doit être construite spécialement pour accueillir les JOJ (sauf dans des cas exceptionnels). Elles doivent soutenir le concept de développement durable, comme le promeut le Mouvement olympique.

      La taille et la qualité de ces infrastructures doivent correspondre aux objectifs des JOJ et convenir aux jeunes athlètes. Tous les sites sportifs devraient être situés dans la même ville et l’utilisation d’installations multisportives est encouragée.

      En savoir plus :

  • Quels sports sont inscrits au programme des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) ?
    • Le nombre de sports au programme des JOJ est le même que pour les JO. Au total, 28 pour les JOJ d’été et sept pour ceux d’hiver. Ce qui diffère, c’est le nombre d’épreuves ainsi que leur format afin de s’adapter aux tranches d’âges et intérêts des jeunes athlètes.

      Par exemple, le programme des JOJ d’été de Nanjing 2014 était basé sur celui des JO de Rio 2016, incluant le golf et le rugby. Mais de nouvelles disciplines ou formats ont été introduits, tels que le basket 3 contre 3 (au lieu de 5 contre 5) et le hockey à 5 (au lieu du hockey à 11) ou des épreuves réunissant des équipes mixtes composées de jeunes filles et garçons venant de plusieurs Comités Nationaux Olympiques (CNO).

      Le programme des JOJ d’hiver comprend par exemple une épreuve d’habileté pour le hockey sur glace, du monobob, une épreuve par équipes combiné nordique, et du cross en ski de fond ou du curling en double.

      En savoir plus :

  • Quel âge ont les athlètes qui participent aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) ?
    • Les jeunes athlètes doivent avoir 15, 16, 17 ou 18 ans au 31 décembre de l’année des Jeux. Les catégories d’âge des épreuves dans lesquelles ils concourent sont définies en collaboration avec les Fédérations Internationales (FI) de sport concernées.

      Pour les éditions des JOJ de 2016, 2018, and 2020, les athlètes éligibles sont ceux nés dans les périodes suivantes: 
      2016: les athlètes nés entre le 1 janvier 1998 et le 31 décembre 2001
      2018: les athlètes nés entre le 1 janvier 2000 et le 31 décembre 2003
      2020: les athlètes nés entre le 1 janvier 2002 et le 31 décembre 2005

      En savoir plus :

  • Comment un jeune athlète peut-il se qualifier pour participer aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) ?
    • La qualification des jeunes athlètes est préparée en collaboration avec les Fédérations Internationales des sports (FI).

      Pour chaque discipline, des championnats juniors aux niveaux continental et mondial ainsi que les classements mondiaux juniors permettent aux athlètes de se qualifier pour les JOJ.

      Si un jeune athlète souhaite participer aux JOJ, il doit prendre contact avec son Comité National Olympique qui lui fera connaître les critères de qualification. Ce sont eux qui sont responsables de diriger leur délégation pendant les JOJ.

      Applicable aux seuls JOJ d'été :

      • Au moins quatre athlètes par CNO doivent pouvoir prendre part aux Jeux, si possible deux filles et deux garçons. Un certain nombre de quotas ont été réservées dans les sports individuels afin que plusieurs athlètes par CNO reçoivent des places d’Universalité et puissent participer aux JOJ. Une délégation ne peut comprendre que 70 athlètes au maximum.
      • Chaque CNO peut seulement qualifier une équipe garçon et une équipe fille pour les sports d’équipes (handball, football, hockey et rugby) à l’exception du pays hôte. 

      En savoir plus :

  • Combien d'athlètes participent aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) ?
    • Il faut compter environ 3 800 athlètes pour les JOJ d'été venant de tous les CNO et environ 1 100 athlètes de 70 CNO pour ceux d'hiver.

      En savoir plus :

  • Qui étaient les « Ambassadeurs » des JOJ d'hiver de Lillehammer 2016 ?
  • Qui étaient les « Jeunes Ambassadeurs » des JOJ d’hiver de Lillehammer 2016 ?
  • Qui étaient les "Athlètes Modèles" des JOJ d’hiver de Lillehammer 2016 ?
    • C'était des olympiens comme Ross Powers (USA - snowboard), Felix Gottwald (GER – combiné nordique), Tora Berger (NOR – biathlon), Chun Lee-Kyun (KOR - patinage de vitesse sur piste courte), Stéphane Lambiel (SUI - patinage) et bien d'autres.

      Leur mission était de passer du temps avec les jeunes sportifs, répondre à leurs questions, leur donner des conseils sur tous les aspects de la vie d’athlète, et participer au activités culturelles et éducatives du programme "Learn & Share" aux côtés des jeunes athlètes.

      En savoir plus:

  • Qui étaient les "Jeunes Reporters" des JOJ d'hiver de Lillehammer 2016 ?
    • 15 jeunes reporters ont été choisis pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Lillehammer 2016. Ces étoiles montantes du journalisme étaient chargées de rendre compte sur le site web officiel de Lillehammer 2016 de toutes les activités, aussi bien sur l'aire de compétition qu'en dehors.

      En savoir plus:

  • Quels étaient les thèmes du programme Culture et Education (PCE) des JOJ d'hiver de Lillehammer 2016 ?
    • Les activités "Apprendre et partager" des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Lillehammer 2016 s'articulaient autour des thèmes principaux suivants :

      • Olympisme
      • Ton esprit et ton corps
      • Ta carrière
      • Ton action
      • Ta découverte
      • Tes histoires

      Les jeunes participants ont pris part à plus de 25 activités et trois excursions. L’objectif était de faire des JOJ un événement associant sport, culture et éducation.

      En savoir plus: 

  • Quelles nouvelles épreuves étaient au programme des JOJ d'hiver de Lillehammer 2016 ?
  • Quelle est la mascotte des JOJ d'hiver de Lillehammer 2016 ?
  • Comment Lillehammer a-t-elle été élue ville hôte pour les Jeux Olympiques d'hiver de la Jeunesse 2016 ?
  • Si vous n'avez pas trouvé de réponse dans les FAQ, posez votre question
  • Voir plus de questions (17)

    Rôles et responsabilités du CIO et de ses partenaires

  • Qu’est-ce que l’Agenda olympique 2020 ?
    • L’Agenda olympique 2020 est la feuille de route stratégique pour l’avenir du Mouvement olympique lancée par le président du CIO, Thomas Bach, après son élection en septembre 2013.

      Après une année de discussions et débats larges, ouverts et transparents, ce sont 40 recommandations qui ont été rendues publiques le 18 novembre 2014.

      Elles ont été examinées et approuvées à l'unanimité par l’ensemble des membres du CIO lors de la 127e Session du CIO les 8 et 9 décembre 2014 à Monaco.

      Les 40 recommandations qui composent l’Agenda olympique 2020 sont issues de milliers de contributions reçues des membres du Mouvement olympique, de la société civile et du public.

      Durant le processus de consultation, il a été reçu plus de 40 000 communications desquelles ont été tirées 1 200 idées concrètes.

      Ces propositions ont ensuite été discutées et peaufinées par la commission exécutive du CIO, la 126e Session du CIO, 14 groupes de travail, les commissions du CIO et deux sommets olympiques pour aboutir à ces 40 recommandations.

      En savoir plus :

  • Quel processus s'applique aux villes qui souhaitent accueillir les Jeux Olympiques ?
  • Qui choisit la ville hôte des Jeux Olympiques futurs ?
    • Ce sont les membres du CIO, lorsqu'ils sont réunis en Session, qui choisissent la ville hôte. L'élection de la ville hôte des Jeux Olympiques fait partie des pouvoirs de la Session.

      La ville hôte est élue par la majorité des votants. Chaque membre actif dispose d'une voix. Les membres ressortissants des pays dont les villes sont candidates doivent s'abstenir de voter tant que leur ville est en lice.

      Les membres honoraires, les membres d'honneur ainsi que les membres suspendus n'ont pas le droit de participer au vote. Si la majorité n'est pas acquise lors du premier tour, la ville candidate avec le moins de votes est éliminée et un ou plusieurs tours de scrutin supplémentaires ont lieu jusqu'à l'obtention d'une majorité par une ville.

      En savoir plus:

  • Quels ont été les résultats aux élections passées des villes hôtes ?
  • Quand Rio a-t-elle été choisie comme ville hôte des JO d’été de 2016 ?
  • Quand PyeongChang a-t-elle été choisie comme ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver 2018 ?
    • Ce sont les membres du CIO, réunis en Session à Durban le 6 juillet 2011, qui par 63 votes sur 95 ont préféré PyeongChang (République de Corée) à Munich (Allemagne) et Annecy (France) comme ville hôte des XXIIIèmes Jeux Olympiques d’hiver.

      Les Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 sont les premiers Jeux d’hiver que la République de Corée accueille. La République de Corée avait accueilli les JO d’été de Séoul 1988.

      En savoir plus :

  • Qui organise les Jeux Olympiques ?
    • C'est au comité d'organisation des Jeux Olympiques (COJO) de la ville hôte que revient l'organisation de ce grand événement.

      Lorsque le Comité International Olympique (CIO) attribue l'organisation des Jeux à une ville, cette ville et le Comité National Olympique (CNO) du pays forment le COJO qui conduira l'organisation des Jeux.

      Dès sa formation sept ans avant la tenue des Jeux, le COJO travaille étroitement avec le CIO.

      En savoir plus:

  • Qui organise les Jeux Paralympiques ?
    • Les Jeux Paralympiques sont organisés par le Comité International Paralympique (IPC), l'une des organisations reconnues par le Mouvement olympique.

      Les Jeux Paralympiques ont toujours lieu la même année que les Jeux Olympiques.

      Depuis les Jeux de Séoul en 1988 (été) et ceux d'Albertville en 1992 (hiver), les Jeux Paralympiques sont organisés sur les mêmes sites que ceux des Jeux Olympiques.

      Et depuis les Jeux de Salt Lake City en 2002 (hiver), un seul et même comité d'organisation se charge de mettre en place Jeux Olympiques et Jeux Paralympiques.

      En savoir plus :

  • Quel est le rôle du Comité International Olympique (CIO) dans l'organisation des Jeux Olympiques ?
  • Comment les Jeux Olympiques sont-ils financés ?
    • Le budget des Jeux Olympiques évolue avec le temps et varie pour chaque édition en fonction du contexte particulier de la ville hôte. Il y a cependant des principes de base du financement des Jeux qui restent les mêmes. Dans les grandes lignes il existe deux budgets distincts :

      Le budget du comité d’organisation des Jeux Olympiques (COJO) 

      Il relève principalement de fonds privés avec une large contribution du CIO qui provient de ses différentes sources de revenus, notamment  le programme des partenaires olympiques (TOP) et la vente des droits de diffusion des Jeux Olympiques.

      Le CIO contribue en grande partie aux financements nécessaires à la tenue des Jeux. Par exemple, il contribuera à hauteur de plus d’un milliard et demi de dollars (USD) pour les Jeux de Rio 2016. Pour les Jeux Olympiques d’hiver de 2022, il investira 880 millions de dollars (USD) en plus d’autres services fournis. Le CIO offre également la possibilité aux organisateurs des Jeux de commercialiser les droits olympiques sur leur territoire ainsi que de gérer la billetterie de la manifestation. Le programme de parrainage local constitue une autre source de revenus pour les organisateurs locaux.

      Le CIO prend également à sa charge les opérations de diffusion des Jeux via OBS (Olympic Broadcast Services / services de radio-télévision olympique) et prête son assistance au COJO sous différentes formes et notamment à travers ses programmes de transfert de connaissances.

      Les éditions les plus récentes des Jeux Olympiques et des Jeux Olympiques d’hiver ont toutes atteint le seuil de rentabilité, voire réalisé un bénéfice.

      Le budget hors-COJO

      Il est généralement placé sous le contrôle des autorités locales et comprend plusieurs éléments :

      Le budget des dépenses en capital (sites de compétitions et autres sites) : il est directement lié à la construction des sites de compétition et autres sites permanents qui doivent constituer un héritage à long terme. Le financement de tels projets est généralement pris en charge par les autorités publiques et/ou le secteur privé.

      Le budget des opérations : il comprend les services publics nécessaires à la tenue des Jeux (tels que la sécurité, le transport, les services médicaux, douanes et immigration, etc.).

      Par ailleurs, chaque ville/région/pays dispose d’un plan d’investissement à long terme pour l’infrastructure générale qui englobe les investissements d’infrastructure que le pays et la ville hôtes engagent indépendamment des Jeux; il s’agit par exemple des investissements pour l’aménagement des réseaux routier et ferré ou des aéroports. Le mode de financement et l’envergure du plan d’investissement dépendent beaucoup de l’infrastructure déjà existante et de la vision du développement à long terme de la ville et du pays.  



  • Quelles mesures sont prises contre le dopage aux Jeux Olympiques ?
    • La lutte contre le dopage est une priorité du CIO. Elle se fait en étroite collaboration avec l'Agence Mondiale Antidopage (AMA), dans le but d'appliquer une politique de "tolérance zéro".

      Depuis 1967, la commission médicale du CIO lutte contre le dopage. Son champ d'action s'est ensuite élargi avec la création de l'AMA en 1999. Cette agence est indépendante et a pour mission de promouvoir et de coordonner, sur le plan international, la lutte contre le dopage sous toutes ses formes.

      A l'occasion des Jeux, le CIO demande au comité d’organisation d’appliquer toutes les méthodes pratiques de collecte des échantillons d’urine et de sang. Elle fixe le nombre de tests à réaliser en collaboration avec les FI concernées, le comité d’organisation des Jeux et le laboratoire accrédité pour les Jeux, qui travaille entièrement sous l’autorité du CIO.

      En savoir plus:

  • Quel est le rôle du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) ?
  • Quel est le rôle des Fédérations Internationales de sport (FI) ?
  • Qu’est-ce qu’un Comité National Olympique (CNO) ?
    • Des Comités Nationaux Olympiques (CNO) existent dans les différents pays du monde. Ils représentent l’une des trois parties constitutives du Mouvement olympique avec le Comité International Olympique (CIO) et les Fédérations Internationales de sport (FI).

      La mission des CNO est de développer, promouvoir et protéger le Mouvement olympique dans leurs pays respectifs, conformément à la Charte olympique. Il existe 206 CNO à l’heure actuelle.

      En savoir plus:

       

  • Qu'est-ce que le Mouvement olympique ?
  • Qu'est-ce que le Comité International Olympique (CIO) et quelle est sa mission ?
    • Le Comité International Olympique est l'autorité suprême du Mouvement olympique. Sa mission  est de promouvoir l’Olympisme à travers le monde et de diriger le Mouvement olympique.

      C'est le catalyseur de tous les membres de la famille olympique : Comités Nationaux Olympiques, Fédérations Internationales, athlètes, comités d'organisations des Jeux Olympiques, partenaires TOP, diffuseurs et agences des Nations Unies. Le CIO cultive son succès à travers une série de programmes et de projets qui donnent vie aux valeurs olympiques. Son rôle est d’assurer l'organisation régulière des Jeux Olympiques, de soutenir toutes les organisations membres affiliées au Mouvement olympique et d’encourager la promotion des valeurs olympiques.

      En savoir plus:

  • Comment devenir membre du CIO ?
  • Qui peut devenir président du CIO ?
    • Pour devenir président, il faut tout d’abord être un membre du CIO.

      Parmi ses membres, le CIO compte des athlètes actifs, des anciens athlètes, ainsi que des présidents ou des dirigeants au plus haut niveau des Comités Nationaux Olympiques (CNO), des Fédérations Internationales de sports (FI) ou d’organisations internationales reconnues par le CIO.

      En savoir plus:

  • Comment est élu le président du CIO et quel est son rôle ?
    • Le président du CIO est élu au scrutin secret par les membres du CIO lors de la Session pour un mandat de huit ans renouvelable une seule fois pour quatre ans.

      Le président établit les règlements pour toutes les élections, sauf pour l'élection du président, pour laquelle les règlements sont établis par la commission exécutive du CIO.

      Le président Thomas Bach a été élu le 10 septembre 2013 à la 125e Session du CIO à Buenos Aires.

      Le role du président est de représenter le CIO et de présider toutes ses activités. Il peut agir ou prendre une décision au nom du CIO lorsque les circonstances ne permettent pas à la Session ou à la commission exécutive du CIO de le faire.

      En savoir plus:

  • Qui sont les présidents du Comité International Olympique depuis 1894 ?
    • Le CIO a connu jusqu’à présent neuf présidents. Dans l’ordre chronologique :

      • Demetrius Vikelas (Grèce), président de 1894 à 1896
      • Pierre de Coubertin (France), président de 1896 à 1925
      • Henri de Baillet-Latour (Belgique), président de 1925 à 1942
      • J. Sigfrid Edström (Suède), président de 1946 à 1952
      • Avery Brundage (Etats-Unis), président de 1952 à 1972
      • Lord Killanin (Irlande), président de 1972 à 1980
      • Juan Antonio Samaranch (Espagne), président de 1980 à 2001
      • Jacques Rogge (Belgique), président de 2001 à 2013
      • Thomas Bach (Germany), président depuis 2013

      Le 9ème président du CIO a été élu lors de la 125ème Session du CIO à Buenos Aires, le 10 septembre 2013.

      En savoir plus:

  • Qu’est-ce que la commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) ?
    • La commission exécutive est l’organe exécutif du CIO. Elle assume la responsabilité générale de l’administration du CIO et veille au respect de la Charte olympique. La commission exécutive est composée du président du CIO, de quatre vice-présidents et de dix autres membres, tous élus par la Session.

      En savoir plus :

  • Qu’est-ce que la Session du Comité International Olympique (CIO) ?
    • La Session est l’assemblée générale des membres du Comité International Olympique (CIO). Organe suprême du CIO, ses décisions sont définitives. Une Session ordinaire a lieu une fois par an. Des Sessions extraordinaires peuvent être convoquées par le président ou à la demande écrite d'au moins un tiers des membres.

      En savoir plus :

  • Quels sont les pouvoirs de la Session ?
    • Les pouvoirs de la Session sont les suivants :

      1. Adopter ou modifier la Charte olympique
      2. Elire les membres du CIO, le président d'honneur, les membres honoraires et les membres d'honneur
      3. Elire le président, les vice-présidents, et tous les autres membres de la commission exécutive
      4. Elire la ville hôte des Jeux Olympiques
      5. Elire la ville dans laquelle se tient une Session ordinaire, le président ayant l'autorité de déterminer la ville dans laquelle se tient une Session extraordinaire
      6. Approuver le rapport et les comptes annuels du CIO
      7. Nommer les réviseurs du CIO
      8. Décider de l'octroi ou du retrait par le CIO de la reconnaissance définitive des CNO, des associations de CNO, des FI, des associations de FI et d'autres organisations
      9. Exclure les membres du CIO et retirer leur statut au président d'honneur, aux membres honoraires et aux membres d'honneur
      10. Résoudre et décider de toutes les autres questions qui lui sont attribuées de par la loi ou la Charte olympique

      En savoir plus:

  • Pourquoi le Comité International Olympique a-t-il son siège en Suisse, à Lausanne ?
  • Quelles sont les commissions du Comité International Olympique (CIO) ?
  • Quelle est la place de la femme dans le Mouvement olympique ?
    • Pour le CIO, la participation des femmes aux activités sportives, aux Jeux Olympiques ainsi que dans les instances administratives du sport est une préoccupation majeure.

      Il s’est en effet engagé pour l’égalité des sexes. Il est écrit dans la Charte olympique que le rôle du CIO est "d’encourager et soutenir la promotion des femmes dans le sport, à tous les niveaux et dans toutes les structures, dans le but de mettre en oeuvre le principe d’égalité entre hommes et femmes." (Charte olympique, chapitre 1, règle 2.7).

      Dans ce sens, un groupe de travail femme et sport est créé en décembre 1995 pour devenir, en mars 2004, une commission à part entière. Elle conseille la commission exécutive du CIO sur la politique à mener dans le domaine de la promotion de la femme dans le sport.

      En savoir plus:

  • Comment le Mouvement olympique contribue-t-il au développement équitable du sport ?
    • A travers la Solidarité Olympique, une commission du Comité International Olympique (CIO), une assistance à tous les Comités Nationaux Olympiques (CNO) est organisée, en particulier à ceux qui en ont le plus besoin, afin qu’ils développent leurs propres structures pour favoriser l’essor du sport dans leur pays.

      Des programmes mondiaux et continentaux ont été mis en place afin d’augmenter l’aide globale aux athlètes, renforcer la structure des CNO et maintenir l’aide à la formation des entraîneurs. Des athlètes peuvent notamment percevoir des subventions leur permettant de s’entraîner en vue de se qualifier aux prochains Jeux Olympiques.

      En savoir plus:

  • Quel est le rôle de la commission d’éthique ?
    • Sa mission est de faire respecter, au sein du Mouvement olympique, les principes éthiques définis par la Charte olympique. Pour cela, elle détermine un Code d’éthique qui contient les règles applicables.

      En cas de violation du Code d’éthique, elle propose à la Commission exécutive du CIO des mesures qui vont d'un rappel des règles jusqu'à des sanctions telles que la suspension d'un CNO. La Commission d’éthique veille aussi à prévenir les manquements au Code d’éthique en conseillant l’ensemble du Mouvement olympique.

      Cette commission indépendante est composée de neuf membres dont la majorité sont des personnalités extérieures au Mouvement olympique.

      En savoir plus:

  • Qui peut saisir la commission d'éthique ?
    • Toutes les personnes concernées par une violation des principes éthiques compris dans le Code d'éthique peuvent envoyer une plainte à la commission d'éthique, à condition que la plainte soit portée contre une des entités obligées de respecter le Code d'éthique du CIO - les membres du CIO, les comités d'organisation des Jeux (COJO), les Comités Nationaux Olympiques (CNO), les villes candidates à l'organisation des Jeux Olympiques et les participants aux Jeux Olympiques. Cette plainte sera transmise au président du Comité International Olympique pour analyse et saisie en vue d'une recommandation si la situation le rend nécessaire.

      En savoir plus:

  • Qui peut être concerné par les recommandations de la commission d'éthique ?
    • La commission d'éthique peut faire des recommandations de mesures ou de sanction concernant les personnes ou organisations qui sont obligées de respecter la Charte olympique et le Code d'éthique : l’administration et les membres du CIO, les comités d'organisation des Jeux Olympiques (COJO), les Comités Nationaux Olympiques (CNO), les villes candidates à l'organisation des Jeux Olympiques ou des Jeux Olympiques de la Jeunesse et tous les participants aux Jeux Olympiques, incluant les athlètes et leur entourage, les délégations des CNO et des Fédérations Internationales (FI), les arbitres, les juges, etc.

      En savoir plus:

  • Comment puis-je signaler un cas d’infraction au Code d’éthique du CIO ou une tentative de manipulation de compétition sportive ?
    • Vous pouvez signaler des pratiques suspectes ou tentatives de manipulation de compétition sportives, un cas d'infraction au Code d'éthique du CIO ou d'autres cas de mauvaise gestion (financière ou de violation de règles juridiques, statutaires ou éthiques) relevant de la juridiction du CIO en utilisant la Hotline Intégrité et Conformité du CIO.

      En savoir plus:

  • Qu’est-ce que la Solidarité Olympique ?
    • La Solidarité Olympique est une commission du Comité International Olympique (CIO) qui organise l’aide apportée par le CIO aux Comités Nationaux Olympiques (CNO) pour qu’ils développent l’essor du sport dans leurs pays respectifs.

      A travers la Solidarité Olympique, des athlètes peuvent  notamment bénéficier du « programme de bourse olympique pour athlètes ». Ils perçoivent ainsi des subventions leur permettant de s’entraîner en vue de se qualifier aux prochains Jeux Olympiques.

      En savoir plus:

  • Comment contacter le CIO ou un membre du CIO ?
    • Vous pouvez soit envoyer votre message par le biais de ce formulaire en ligne, soit envoyer un courrier à l'adresse ci-dessous. Après évaluation de votre requête, elle sera transmise à la personne ou au service approprié:

      Comité International Olympique
      Château de Vidy
      Case postale 356
      1001 Lausanne
      Suisse

  • Quel est le point du vue du CIO sur la discrimination ?
    • La Charte olympique stipule, dans les Principes fondamentaux de l’Olympisme, que « La jouissance des droits et libertés [...] doit être assurée sans discrimination d'aucune sorte, notamment en raison de la race, la couleur, le sexe, l'orientation sexuelle, la langue, la religion, les opinions politiques ou autres, l'origine nationale ou sociale, la fortune, la naissance ou toute autre situation. »

  • Si vous n'avez pas trouvé de réponse dans les FAQ, posez votre question
  • Voir plus de questions (32)

    Marketing olympique

  • Quels sont les objectifs du marketing olympique ?
    • Le marketing olympique a pour but de garantir la stabilité et l'indépendance financière du Mouvement olympique, à travers des programmes à long terme tels que parrainages, licences, vente des droits de diffusion, etc.

      Il doit générer les revenus qui sont ensuite distribués au sein du Mouvement olympique, apporter un soutien financier pour le sport dans les pays émergents, permettre à un maximum de personnes de vivre l'expérience des Jeux Olympiques à travers leur diffusion télévisée et contrôler et limiter la commercialisation des Jeux Olympiques.

      En savoir plus:

  • Qu’est ce que le « programme TOP » ?
  • Quelle est la politique du CIO concernant la retransmission des Jeux Olympiques ?
    • La politique de retransmission du CIO est basée sur la Charte olympique : « Le CIO prend toutes les mesures nécessaires afin d’assurer aux Jeux Olympiques la couverture la plus complète par les différents moyens de communication et d’information ainsi que l’audience la plus large possible dans le monde. »

      Le CIO détient les droits de retransmission mondiaux des Jeux Olympiques, incluant la retransmission à la télévision, la radio, les téléphones mobiles et les plates-formes Internet. Il est responsable de l'attribution des droits de retransmission aux radio-télédiffuseurs dans le monde, afin d'assurer une présentation maximale des Jeux dans le monde. Pour poursuivre cet objectif, les droits de télévision des Jeux Olympiques sont vendus à un nombre croissant de nations, territoires et marchés, et principalement aux diffuseurs qui peuvent garantir la couverture la plus large sur leurs territoires respectifs.

      En savoir plus:

  • D’où viennent les revenus du Mouvement olympique ?
  • Comment sont distribués les revenus du marketing olympique ?
  • Comment devenir un sponsor ou un partenaire des Jeux Olympiques ?
    • Les Jeux Olympiques offrent l'une des plateformes marketing internationales les plus efficaces au monde, en touchant des milliards de personnes dans plus de 200 pays et territoires répartis sur toute la planète.

      Il existe différents niveaux de programmes de marketing et de licences en relation avec les Jeux Olympiques au Comité International Olympique (CIO), aux comités d’organisation des Jeux Olympiques (COJO) et aux Comités Nationaux Olympiques (CNO).

      Sous la direction du CIO, le programme TOP (“The Olympic Partner" programme) est un programme de parrainage mondial créé en 1985, dont le but est de générer des revenus diversifiés partagés moitié/moitié entre les Comités d'Organisation des Jeux Olympiques (COJO) et le Mouvement olympique.

      Les COJO gèrent leurs propres programmes commerciaux destinés à soutenir l’organisation des Jeux. Les contrats sont négociés directement par le COJO et sont limités généralement à la période quadriennale des Jeux en question.

      Les CNO gèrent des programmes de parrainage locaux dans des catégories non concurrentes de celles des sponsors TOP, programmes qui soutiennent le développement de leurs activités sportives ainsi que leurs équipes olympiques. Ces programmes de parrainage donnent des droits de marketing olympique uniquement sur le pays ou le territoire du CNO.

      Pour plus d’informations sur les programmes de parrainage des COJO et des CNO, veuillez consulter la section "programmes de parrainage locaux". Pour des renseignements plus précis concernant les possibilités de parrainage pour les prochaines éditions des Jeux, veuillez contacter le CNO ou le COJO concerné.

  • Si vous n'avez pas trouvé de réponse dans les FAQ, posez votre question
  • Voir plus de questions (4)

    Cérémonies des Jeux et protocole

  • Comment se déroulent les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux Olympiques ?
    • La philosophie et le cérémonial qui entoure les Jeux Olympiques les distingue de tout autre manifestation sportive internationale. Les cérémonies d’ouverture et de clôture invitent, à travers la musique, les chants, la danse et les feux d'artifice, à découvrir la culture du pays dans lequel se déroulent les Jeux.

      Au-delà de tous ces fastes, des rituels très précis se déroulent lors de ces cérémonies. C'est avec les Jeux de 1920 à Anvers que l'essentiel de ce protocole se met en place. Il s'étoffe au fur et à mesure de l’évolution des Jeux.

      Aujourd'hui, la règle 55 de la Charte olympique évoque  une partie du protocole qui doit être observé lors de la cérémonie ainsi que le discours d’ouverture prononcé par le chef d'État du pays hôte. Les autres faits marquants de la cérémonie sont :

      • L’entrée du chef d’État du pays hôte
      • L'interprétation de l'hymne national du pays hôte
      • Le défilé des participants
      • Le lâcher symbolique de colombes
      • L’ouverture des Jeux par le chef d’État du pays hôte
      • L'interprétation de l'hymne olympique, avec l'entrée et le lever du drapeau olympique
      • La prestation du serment olympique par un athlète
      • La prestation du serment olympique par un officiel
      • La prestation du serment olympique par un entraîneur
      • La dernière étape du relais de la flamme olympique et l'allumage de la vasque olympique
      • Le programme artistique

      En savoir plus :

  • Pourquoi un athlète prête-t-il serment aux Jeux Olympiques ?
  • Qu'est-ce que le serment olympique ?
    • Prononcé pour la première fois aux Jeux Olympiques d’Anvers en 1920 par Victor Boin, un escrimeur belge, le serment olympique fait partie du protocole de la cérémonie d'ouverture. Il est prononcé par un athlète du pays hôte, au nom de tous les athlètes.

      Ce serment est similaire à celui que prononçaient les athlètes olympiques de l'Antiquité – à la seule différence que les athlètes prêtent aujourd'hui serment sur le drapeau olympique et non sur les entrailles d'un animal sacrifié.

      Le serment olympique des Jeux de l'ère moderne a été rédigé par Pierre de Coubertin. Il a été modifié au fil du temps afin de refléter la nature changeante de la compétition sportive.

      Le serment actuel, qui mentionne le dopage et les drogues, a été introduit dans la Charte olympique en décembre 1999 et a été prononcé pour la première fois lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de 2000 à Sydney : "Au nom de tous les concurrents, je promets que nous prendrons part à ces Jeux Olympiques en respectant et en suivant les règles qui les régissent, en nous engageant pour un sport sans dopage et sans drogues, dans un esprit de sportivité, pour la gloire du sport et l'honneur de nos équipes".

      Il faut attendre 1972 pour qu'un juge ou un officiel prête également serment lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux et 2012 aux Jeux de Londres pour qu'un entraîneur le fasse.

      En savoir plus:

  • Quand le serment olympique est-il prononcé pour la première fois par un athlète ?
    • Le serment des athlètes est prononcé pour la première fois par l'escrimeur belge Victor Boin aux Jeux à Anvers en 1920.

      Il était formulé en ces termes: "Nous jurons de prendre part aux Jeux Olympiques en compétiteurs loyaux, d'observer scrupuleusement les règlements et de faire preuve d'un esprit chevaleresque pour l'honneur de nos pays et pour la gloire du Sport".

      La formule a évolué depuis, et aujourd'hui on l'entend comme suit: "Au nom de tous les concurrents, je promets que nous prendrons part à ces Jeux Olympiques en respectant et en suivant les règles qui les régissent, en nous engageant pour un sport sans dopage et sans drogues, dans un esprit de sportivité, pour la gloire du sport et l'honneur de nos équipes".

      Il faut attendre 1972 pour qu'un juge ou un officiel prête également serment lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux et 2012 aux Jeux de Londres pour qu'un entraîneur le fasse.

      En savoir plus:

  • Si vous n'avez pas trouvé de réponse dans les FAQ, posez votre question
  • Voir plus de questions (2)

    Histoire et origine des Jeux

  • Quand les femmes participent-elles pour la première fois aux Jeux Olympiques ?
  • Pourquoi les Jeux Olympiques ont lieu tous les quatre ans ?
    • Pour respecter l'origine antique des Jeux qui avaient lieu tous les quatre ans à Olympie. En effet, des concours sportifs y étaient organisés et ont pris le nom du lieu : les "Jeux Olympiques".

      La période de quatre années séparant les éditions de ces Jeux Antiques était nommée "Olympiade" et servait à l'époque de système de datation: le temps ne se comptait pas en années, mais en Olympiades. 

      En 1894, Pierre de Coubertin lance son projet de rénovation des Jeux Olympiques et en 1896 a lieu la célébration des 1ers Jeux de l'ère moderne, à Athènes. Le mot Olympiade désigne aujourd'hui la période qui commence le premier janvier de la première année, et se termine le 31 décembre de la quatrième année.

      En savoir plus:

  • Quelle est l'origine des Jeux Olympiques ?
    • L'histoire des Jeux remonte à l'Antiquité et prend ses racines en Grèce dans le Péloponnèse, il y a environ 3000 ans. Des concours sportifs organisés à Olympie avaient lieu tous les quatre ans et ont pris le nom de Jeux Olympiques.

      On ne sait pas précisément quand ils ont commencé, mais la date de 776 av. J.-C. est souvent citée dans les sources écrites. Les raisons exactes de la naissance des Jeux restent aujourd'hui inconnues car l'histoire se mêle à la mythologie.

      La période de quatre années séparant les éditions de ces Jeux Antiques était nommée "Olympiade" et servait à l'époque de système de datation: le temps ne se comptait pas en années, mais en Olympiades. 

      En 1894, Pierre de Coubertin lance son projet de rénovation des Jeux Olympiques et en 1896 a lieu la célébration des 1ers Jeux de l'ère moderne, à Athènes.

      En savoir plus:

  • Qui est Pierre de Coubertin ?
    • Le Baron Pierre de Coubertin est le fondateur des Jeux Olympiques modernes. Inspiré par des Jeux de l’Antiquité qui avaient lieu à Olympie, en Grèce, et qui se sont arrêtés en 393 après J.C, le Français Pierre de Coubertin décide de lancer son projet de rénovation des Jeux Olympiques. Personnalité tout entière consacrée à l’éducation, l’histoire et la sociologie, il fonde en 1894 le Comité International Olympique (CIO), pour contribuer à l’édification d’un monde pacifique et meilleur grâce à l’éducation de la jeunesse par le sport. Les premiers Jeux Olympiques de l’ère moderne voient le jour pour la première fois en 1896 à Athènes.

      Né à Paris en 1863, Pierre de Frédy, baron de Coubertin, est issu d’une famille aristocrate. C’est un sportif très actif : il pratique la boxe, l’escrime, l’équitation et l’aviron. Il est convaincu que le sport constituait le tremplin pour retrouver une certaine énergie mentale.  La création du symbole des anneaux olympiques en 1913, la Charte et le protocole olympique, le serment des athlètes, ainsi que le cérémonial d'ouverture et de clôture des jeux sont son œuvre. C’est toujours lui qui déclare : « L’important dans la vie n’est point le triomphe mais le combat, l’essentiel ce n’est pas d’avoir vaincu, mais de s’être bien battu ».

      De 1896 à 1925 il préside personnellement le CIO. Il meurt à Genève, en Suisse, le 2 septembre 1937. Selon ses dernières volontés, son cœur est déposé à Olympie (Grèce) dans la stèle de marbre qui commémore la rénovation des Jeux Olympiques.

      En savoir plus:

  • Depuis quand les Jeux Olympiques d'été et d'hiver n'ont-ils plus lieu la même année ?
    • C'est en 1986 que le CIO décide d'introduire cette différence à la Session de Lausanne. De 1924 à 1992, les Jeux d'été et d'hiver ont lieu la même année, ceci une fois tous les quatre ans. Cette période de quatre ans est appelée « Olympiade ». Les dernières éditions d'été et d'hiver à avoir lieu la même année sont Barcelone (été) et Albertville (hiver) en 1992. A partir de ce moment, les Jeux d'été et d'hiver ont respectivement toujours lieu tous les quatre ans mais les Jeux d'été sont célébrés pendant la première année d'une Olympiade et les Jeux d'hiver lors de la troisième année.

      En savoir plus:

  • Quand ont lieu les premiers Jeux Olympiques d'hiver ?
    • Les premiers Jeux d'hiver datent de 1924 et se déroulent à Chamonix. A l'origine appelés «Semaine Internationale des sports d'hiver», ces Jeux ne reçoivent le titre de «premiers Jeux Olympiques d'hiver» qu'en 1926 à la Session du CIO de Lisbonne.

      La décision de créer un cycle distinct pour les Jeux d’hiver est prise en 1925 à la Session du CIO de Prague.

      En savoir plus:

  • Quels sports étaient au programme des Jeux Olympiques de l'Antiquité ?
  • Si vous n'avez pas trouvé de réponse dans les FAQ, posez votre question
  • Voir plus de questions (5)

    Utiliser les contenus de ce site

  • Est-il possible d'utiliser les contenus (textes, images, films) du site www.olympic.org ?
    • Aucune partie de ce site ne peut être copiée, republiée, stockée dans un système de recherche et d'extraction de données ou encore reproduite ou transmise, sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, sans l'autorisation préalable écrite du Comité International Olympique (CIO).

      Il s'agit donc tout d'abord de formuler une demande aussi détaillée que possible et d'indiquer obligatoirement :

      • Qui fait la demande :
        Nom, prénom, adresse complète, n° de téléphone et/ou de fax, adresse électronique.
        Institution, organisme, firme commerciale, musée ou personne privée.
      • Quels sont les contenus concernés (textes, images, films)
      • Quelle utilisation sera faite des contenus :
        Usage privé (aucune diffusion), travail scolaire, animations de groupe, exposition, production/diffusion.

      Les demandes qui concernent les images ou les vidéos sont à adresser à images@olympic.org. Les demandes qui concernent les contenus textes sont à adresser à webdesk@olympic.org.

  • Quelle est la règle du Comité International Olympique (CIO) en ce qui concerne l'échange de liens ?
    • Pour les liens sortants :
      La politique du CIO en matière de liens sortants (de www.olympic.org vers un site externe) est que seules les associations, sociétés et autres organisations faisant partie du Mouvement olympique (Comités Nationaux Olympiques [CNO], comités d'organisation des Jeux Olympiques [COJO], Fédérations Internationales [FI], partenaires commerciaux et organisations reconnues par le CIO) peuvent prétendre à un lien sur www.olympic.org.

      Pour les liens entrants :
      Les liens vers www.olympic.org sont généralement acceptés. Cela dit, ils doivent être faits sous forme de texte uniquement, l'utilisation des anneaux étant strictement interdite en dehors des ayant droits. De plus, dans la mesure du possible, les liens devraient être faits sur la page d'accueil du site.
      En aucun cas le lien ne peut être détourné pour une exploitation commerciale.

  • Etudes olympiques

  • Je recherche des photos ou vidéos olympiques, que dois-je faire ?
    • Vous pouvez consulter:

      Vous pouvez retrouver les photos des événements du CIO en HD sur FlickR.

      Pour des photos d'archive et des vidéos en qualité pro, veuillez envoyer un courriel à: images@olympic.org

      A noter que les archives photographiques et audiovisuelles sont réservées aux professionnels (agences, éditeurs, sociétés de production), aux travaux académiques et à la famille Olympique. Il n'est par conséquent pas possible de donner suite aux requêtes privées.

  • Comment obtenir des informations sur les JO pour un travail avec ma classe ?
    • Des fiches documentaires sont disponibles dans la section "Documents" (en bas de page du site). Les thèmes développés sont :

      1. Les Jeux Olympiques en Grèce antique
      2. Les Jeux Olympiques modernes
      3. L'Olympisme et le Mouvement olympique
      4. Les posters des Jeux Olympiques
      5. La flamme olympique et le relais de la torche

      Dans un but éducatif, les personnes qui souhaitent obtenir une version éditée des documents (images de qualité supérieure) peuvent s'adresser à : edu.museum@olympic.org

  • J'aimerais acheter une copie de la cérémonie d'ouverture d'une édition des Jeux Olympiques. Comment faire ?
    • L'accès aux archives audiovisuelles est réservé aux professionnels (agences, éditeurs, sociétés de production), aux travaux académiques et à la famille olympique. Par conséquent il n'est malheureusement pas possible de donner suite aux requêtes privées.

  • Quelles publications officielles du Mouvement olympique sont disponibles au Centre d'Etudes Olympiques ?
      • Dossiers de candidatures aux Jeux Olympiques (depuis 1924)
      • Rapports officiels des Jeux Olympiques (depuis 1896)
      • Publications éditées par les comités d'organisation des Jeux Olympiques (depuis 1896)
      • Revue olympique (depuis 1894)
      • Charte olympique (depuis 1908)
      • Répertoire olympique (depuis 1969)
      • Publications de Pierre de Coubertin
      • Publications du Comité International Olympique et du Musée Olympique
      • Publications officielles des Fédérations Internationales des sports olympiques et des Comités Nationaux Olympiques (depuis 1969)

      Une grande partie de ces publications est disponible en format électronique.

      La bibliothèque du Centre d'Etudes Olympiques propose aussi une vaste collection sur les sports olympiques et les sciences du sport et dispose également d’une collection précieuse constituée d’ouvrages rares ou anciens. Elle offre plus de 20'000 ouvrages, 420 titres de revues dont 50 sous format électronique, ainsi qu’une sélection d’e-books et de DVDs.

      Depuis mai 2012, la bibliothèque se trouve à la Villa du Centenaire, un bâtiment historique situé à proximité du Musée Olympique (Nord).
      Accès libre et prêt de publications gratuit. Prêt international disponible.

      En savoir plus:

  • Quels thèmes sont proposés à la bibliothèque ?
      • Le CIO et le Mouvement olympique
      • Les Jeux Olympiques antiques, les Jeux Olympiques modernes, les Jeux de la Jeunesse et les Jeux paralympiques
      • Les sports olympiques
      • Les athlètes olympiques
      • Les sciences du sport : philosophie, psychologie, sociologie, politique, sécurité, management, économie, marketing/sponsoring, droit, éducation, médecine, technologie, architecture et urbanisme, arts et culture, médias, tourisme, environnement, histoire.

      Elle offre plus de 20'000 ouvrages, 420 titres de revues dont 50 sous format électronique, ainsi qu’une sélection d’e-books et de DVDs.

      Depuis mai 2012, la bibliothèque se trouve à la Villa du Centenaire, un bâtiment historique situé à proximité du Musée Olympique (Nord). Accès libre et prêt de publications gratuit. Prêt international disponible.

      En savoir plus:

  • Comment venir faire des recherches sur place au Centre d'Etudes Olympiques (CEO) ?
    • Vous pouvez adresser votre demande via le formulaire suivant. Après réception du formulaire et étude des disponibilités, un collaborateur prendra contact avec vous dans les meilleurs délais, afin de confirmer votre visite.

      Le Centre d’Etudes Olympiques (CEO) constitue aujourd’hui l’un des plus grands centres mondiaux d’informations écrites, visuelles et sonores sur le Mouvement olympique et les Jeux Olympiques.
      Les collections du CEO regroupent entre autres des documents de la bibliothèque et des archives historiques.

      N.B : L'accès aux collections est gratuit mais tous les frais annexes (voyage, hébergement, photocopies etc.) sont à la charge du chercheur.

      En savoir plus:

  • Quels sont les fonds conservés par les archives historiques du CIO ?
    • Les fonds des archives retracent l’histoire du CIO et du Mouvement olympique depuis leur création, en 1894, jusqu’à nos jours (sauf les vingt dernières années d’activité). Ils sont composés de documents textuels (dossiers papier) ainsi que 3 collections de microfilms équivalents au total à 1 km linéaire de documents, soit approximativement 20'000 dossiers.

      La classification des fonds des archives CIO reflète l’organisation et les activités de l’institution à travers le temps et se détaille ainsi :

      • Les présidents du CIO
      • Les instances décisionnelles du CIO
      • Les Jeux Olympiques
      • Les relations du CIO avec le Mouvement olympique
      • Les relations extérieures du CIO 
      • L’administration du CIO
      • Le Musée Olympique
      • Les fonds connexes au Mouvement olympique
      • Les fonds privés : Paul Martin, Charles Waldstein, Francis Messerli, Albert Mayer et Otto Mayer
      • Marketing olympique

      En savoir plus:

  • Comment venir consulter des documents d'archives au Centre d'Etudes Olympiques ou obtenir des copies de documents d'archives ?
    • Les documents des archives du CIO peuvent être consultés uniquement sur place au Centre d’Etudes Olympiques.

      Toute personne désirant entreprendre une recherche aux archives doit remplir à l’avance le formulaire électronique suivant.

      La plupart des documents d’archives ne sont accessibles que 20 ans après leur production. D’autres ont des restrictions d’accès plus élevées.

      Il est donc recommandé de prendre connaissance du Règlement d’accès avant de vous déplacer aux Archives.

  • Comment obtenir une bourse de recherche ?
    • En présentant une candidature à l’un des deux programmes annuels de bourses de recherche organisés par le Centre d’Etudes Olympiques (CEO) du CIO :

      Programme de bourses de recherche pour doctorants:
      L’objectif de ce programme est d’aider les chercheurs en début de carrière. Il s’adresse à tous les doctorants préparant une thèse dans une ou plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales et ayant l’Olympisme, les sports olympiques ou les Jeux Olympiques comme un de leurs sujets de recherche.

      Programme de bourses de recherche olympique avancée:
      Ce deuxième programme encourage les chercheurs confirmés à mener des travaux dans des domaines de recherche prioritaires pour le CIO. Les enseignants universitaires, maîtres de conférences et autres chercheurs ayant acquis leur doctorat (ou diplôme équivalent) et occupant une fonction universitaire/de chercheur peuvent soumettre une proposition.

      En savoir plus:

  • Où trouver la liste des projets de recherche ayant obtenu une bourse ?
  • Si vous n'avez pas trouvé de réponse dans les FAQ, posez votre question
  • Voir plus de questions (8)

    Si vous n'avez pas trouvé de réponse dans les FAQ, posez votre question


    Documents Olympiques

    Visitez la section documents sur Olympic.org pour trouver la liste de tous les documents publiés sur ce site.Cette section contient les principaux rapports, études, publications et informations sur le Mouvement olympique.

    Voir les documents

    Etudes olympiques

    Le Centre d’Etudes Olympiques du CIO est la source mondiale de référence pour la connaissance olympique. Faisant partie intégrante du CIO, nous bénéficions d’une position idéale pour fournir les informations les plus exactes, pertinentes et actualisées sur l’Olympisme.

    En savoir plus